05 décembre 2007

grande gueule

j'ai pas envie
d'éterniser
sur ce passé
qu'est tout fané
j'veux plus remuer
ce rêve cassé
comme les bouts d'verre
d'un miroir brisé
j'me suis dèjà
bien trop coupé
les mains le coeur
à essayer
d'en ramasser
tous les morceaux
pour en r'faire un
encore plus beau
c'est pas d'ma faute
si j'l'ai aimé
sans avoir l'temps
d'lui en parler
avant qu'elle parte
sans crier gare
qu'elle disparaisse
sur l'quai d'la gare
qui conduit vers
le nord glacé
ça fait longtemps
mais j'oublie pas
tout c'qu'elle était
pour moi
pour moi
les rêves de soleil
en été
et elle et moi
assis posés
le nez en l'air
vers le ciel bleu
tant d'heures passées
à se moquer
de tout
c'qui n'était pas
nous deux
de tout c'quon f'rait
quand on s'rait vieux
elle avait juste
oublié d'me dire
qu'pour elle l'av'nir
y'en avait pas
qu'elle avait
toute seule décidé
d'écrire l'mot fin
sur son bul'tin
sans avoir rien dit
à personne
pas même à moi
cette petite conne
surtout à moi
qui avait dit
qu'si elle sautait
j'saut'rais aussi
que j'voulais pas
la laisser seule
dans un endroit
qu'on connaît pas
ça fait longtemps
mais j'oublie pas
qu'si j'avais pas
osé dire ça
parc'que j'l'aimais
parc'qu'à c't'âge là
on s'dégonfle pas
mais j'oublie pas
qu'si j'avais su
boucler ma gueule
bien la fermer
elle m'en aurait
peut-être parlé
sans avoir peur
de m'embarquer
alors j'aurais
peut-être c'jour là
desseré l'bas
qui l'étouffait
lui faire cracher
toute la belle merde
qu'elle avait pas
oublier d'avaler
mais à cause
de deux trois mots
deux trois de trop
elle a voulu
filer toute seule
et j'ai pas eu
l'courage après
de faire le pas
pour la chercher
et j'traine ma peine
depuis c'jour là
depuis ce jour
où on m'a dit
qu'depuis deux jours
qu'elle répondait pas
qu'les flics
et les pompiers
l'avait trouvé
trop amochée
pour qu'on puisse faire
quoi qu'ce soit d'autre
qu'un signe de croix
et d'lui fermer
ses trops grands yeux
encore ouverts
sur cette sale vie
qu'elle comprenait pas

extrait de rhumance la poèsie sans mot d'elles
rhumance c'est l'histoire d'une errance entre rhum et romance c'est la p'tite histoire d'un mec pas tout à fait comme les autres un peu trop romantique un peu trop (
lire la suite)

Posté par rhumance à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur grande gueule

Nouveau commentaire